Article Views :

33 views

Dégringolade dans les musées sous-marins

2022 05 22 2 2

En entendant le mot “musée”, beaucoup de choses nous viennent à l’esprit, directement liées à l’histoire, à la culture et à l’évolution de chaque peuple. Les musées sont sans aucun doute des espaces sacrés, qui jouent le rôle d’ambassadeurs auprès du monde extérieur, reflétant de nombreux aspects différents des caractéristiques propres à chaque culture au fil des siècles. Mais au-delà du concept conventionnel du musée et du fameux “ne touchez pas, s’il vous plaît,” devant chaque exposition, nous pouvons observer que ces dernières années, d’autres types de musées ont été développés qui vont au-delà de la définition classique, donnant ainsi une dimension nouvelle et originale au domaine de la diplomatie culturelle des musées. Les musées dits “sous-marins”, inaugurés les années dernières, en sont un exemple typique. Ils offrent une visite de musée complètement différente de celle que nous connaissions auparavant.

Le premier musée sous-marin d’Europe a ouvert ses portes au public en 2016 dans les îles espagnoles des Canaries et se compose de 300 statues en matériaux écologiques, placées à 14 mètres de profondeur dans l’océan Atlantique. Les thèmes sont d’actualité, car ils sont liés à la crise des réfugiés, au changement climatique et au développement technologique rapide, tout en reflétant le besoin urgent de sauvegarder le système marin. Un musée similaire existe au Mexique. Les statues sont l’œuvre du même sculpteur et véhiculent de nombreux messages sur la relation de l’homme avec la nature, le caractère éphémère du premier et l’intemporalité du second. Il est à noter que dans les deux musées, les objets exposés sont transformés au fil du temps en récifs coralliens artificiels, mettant ainsi en valeur la richesse marine. La visite de ces musées s’effectue avec un équipement de plongée spécial et est proposée aussi bien aux plongeurs expérimentés, qu’aux débutants.

En Grèce, le premier musée sous-marin est situé à Alonissos, au large de l’île de Peristera. Il s’agit de l’épave d’un navire marchand du Ve siècle avant J. -C., qui transportait environ 4.000 amphores contenant du vin provenant des régions de Mendi (l’actuelle Chalcidique) et de Peparithos (l’actuelle Skopelos). Cette épave particulière est considérée comme d’une importance capitale d’un point de vue archéologique, beaucoup la décrivant comme le “Parthénon des épaves et des musées sous-marins”. En outre, le musée est protégé par un système d’alarme sous-marin, reliant ainsi l’antiquité à l’intelligence artificielle. Pour les moins téméraires qui ne souhaitent pas plonger à une profondeur de 25 mètres, le Centre d’Information et de Sensibilisation du Public d’Alonissos propose une expérience audiovisuelle 3D unique, dotée d’une technologie moderne, qui emmène l’utilisateur au fond de la mer et observe les milliers d’amphores. Les fonds marins grecs recèlent en effet environ 91 épaves de navires, de sous-marins et d’avions coulés entre 1868 et 1970, dont beaucoup remontent à la Seconde Guerre Mondiale. Progressivement, la voie s’ouvre à la plongée dans toutes ces épaves, dans le but de renforcer le tourisme bleu alternatif et le développement durable en Grèce, qui est soutenu par des accords de l’Union Européenne.

À mon avis, l’initiative de créer des musées subaquatiques dans un pays où les zones maritimes sont un moteur de ses intérêts économiques et commerciaux, comme la Grèce, est nécessaire et extrêmement utile. La promotion et la sensibilisation simultanée du patrimoine culturel et naturel maritime sont considérées comme essentielles pour la protection des zones archéologiques et des trésors culturels cachés dans l’arche maritime de notre pays. Il est également impressionnant que quelque chose de positif et d’encourageant naisse d’un événement désagréable, comme un naufrage. Les musées sous-marins sont une forme nouvelle et innovante de musées, qui s’écartent du sens traditionnel du terme, offrant au visiteur une expérience unique et inoubliable, tout en mettant en valeur le tourisme culturel et marin.

Ariadni Androulaki

Référence:

https://underwatermuseumlanzarote.com/en/

https://umafl.org/

https://museum.alonissos.gov.gr/

https://www.in.gr/2022/03/03/b-science/perivallon-b-science/anoigei-o-dromos-gia-katadyseis-anapsyxis-se-dekades-nayagia-tis-elladas/

Photo:                   

https://pixabay.com/fr/images/search/seabed/

ΚΟΙΝΟΠΟΙΗΣΗ

Εγγραφείτε. Κάντε εγγραφή για να μην χάσετε μελλοντικές δημοσιεύσεις.

You can unsubscribe at any time. By signing up you are agreeing to our Terms of Service and Privacy Policy. This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

ΠΕΡΙΣΣΟΤΕΡΑ
Aller au contenu principal