Article Views :

58 views

L’hellénisme en Autriche

2022 03 14 7

La présence des Grecs en Autriche et plus particulièrement à Vienne présente un intérêt particulier, tant d’un point de vue culturel qu’historique. Depuis l’époque romaine avec les légionnaires grecs jusqu’à aujourd’hui, la présence grecque a été extrêmement active et décisive dans le développement ultérieur du récit autrichien.

Plus précisément, il faut mentionner que, pendant la période ottomane, de nombreux Grecs ont choisi de s’installer à Vienne, qui était un important centre de développement en raison des accords entre l’Empire ottoman et la Maison de Habsbourg, et de devenir actifs en tant que marchands. Au XVIIe siècle, le premier café de Vienne, le célèbre Café “Central”, a ouvert ses portes grâce à l’esprit d’entreprise d’un grec. Quelques années plus tard, Marie-Thérèse, désireuse de stimuler l’économie autrichienne et le développement du commerce, a accordé des privilèges commerciaux aux Grecs, entre autres, tout en leur accordant la citoyenneté autrichienne. Les marchands grecs qui ont réussi ont pu rejoindre les couches sociales supérieures de Vienne, et certains d’entre eux ont reçu des titres impériaux. On doit préciser le nom de Nikolaos Doubas, un homme d’une profonde philanthropie, membre du parlement autrichien, connu pour avoir conçu et mis en œuvre l’idée du bâtiment grec de la Philharmonie, où chaque veille du Nouvel An des milliers de personnes assistent au concert classique pour inaugurer le début de la nouvelle année. L’architecte du bâtiment était Théophile Hansen, dont les autres grandes réalisations, telles que l’Académie d’Athènes et l’Observatoire national, incluent le Parlement autrichien, qui ressemble à un temple grec antique, semblable à l’Érechthéion d’Athènes. La magnifique statue de la déesse Athéna à l’entrée du parlement est un exemple frappant de l’influence de la pensée grecque ancienne, tout en symbolisant la renaissance de la démocratie.

lkl

En plus, en 1801, l’École Nationale Grecque de Vienne a été fondée. Il s’agit de la plus ancienne école de la communauté grecque en Europe, qui fonctionne encore aujourd’hui comme une école pour les jeunes enfants grecs. Il ne faut pas oublier de mentionner, que la capitale de Vienne est directement liée à la Révolution Grecque, puisque Rigas Feraios a imprimé la “Charte” et le “Thurion” à l’imprimerie des frères M. Pouliou. C’est un fait que jusqu’au début du XIXe siècle, la plupart des manuels scolaires, des revues littéraires et des textes politiques grecs étaient imprimés dans des maisons d’édition viennoises. Au centre de la ville se trouve la célèbre “Griechengasse”, également appelée “la rue des Grecs”, qui mène à l’église orthodoxe Saint-Georges et à la Sainte-Trinité, qui marquent les limites du quartier grec. Les deux églises étaient l’épicentre des Lumières Grecques et des exemples de la grande présence grecque à Vienne.

En guise de conclusion, il y a aujourd’hui environ 5.000 Grecs vivant à Vienne, tandis qu’il y a une présence grecque importante dans des villes comme Graz, principalement en raison de l’université. Il est impressionnant qu’en Autriche germanophone, un cœur grec batte à travers le temps, prouvant que l’hellénisme progresse, triomphe, évolue et nous rappelant que l’esprit culturel grec se retrouve dans de nombreuses régions du monde. “Armés” de leurs connaissances, de leur esprit d’entreprise et d’innovation, les Grecs d’Autriche ont réussi à établir une nouvelle réalité, qui provoque émotion et fierté.

Ariadni Androulaki

Stagiaire de l’I.H.D.C

Référence:

Première photo: de la collection personnelle

Deuxième photo: https://pixabay.com/fr/images/search/parliament%20vienna/

ΚΟΙΝΟΠΟΙΗΣΗ

Εγγραφείτε. Κάντε εγγραφή για να μην χάσετε μελλοντικές δημοσιεύσεις.

You can unsubscribe at any time. By signing up you are agreeing to our Terms of Service and Privacy Policy. This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

ΠΕΡΙΣΣΟΤΕΡΑ
Aller au contenu principal